Editions:  Austria · Denmark · France · Germany · Italy · Norway · Spain · Sweden · Switzerland
Advertisement

16-22 Avril 2005

Share this article

16:42 CEST+02:00
Si la Suède fait figure de pays calme et paisible aux yeux de nombreux étrangers, ses habitants n'échappent pourtant pas à la crainte d'une menace terroriste. Le pays n'est probablement pas la cible la plus évidente pour une attaque terroriste.

Mais l'importance des lacunes du système de prévention des attaques inquiète les experts. Ainsi un récent rapport insiste sur la nécessité de créer une nouvelle agence afin de coordonner les différents efforts de lutte anti-terroriste dans le pays.

Parmi les préoccupations actuelles des suédois, certaines leur sont plus spécifiques. Ainsi le Parti Social Démocrate -parti de gouvernement- est le poids lourd de la politique suédoise et les tribulations de ses membres rythment le cours du pays. Et cette semaine ne fait pas exception : Mardi, Göran Persson annonçait qu'il pourrait abandonner la direction du Parti Social Démocrate avant même la conférence du parti prévue en octobre. La déclaration en a surpris plus d'un car cette décision entraînerait également la démission de Göran Persson du poste de Premier Ministre.

Ainsi les commentaires sont allés bon train, notamment au sein du parti. Margot Wallström, commissaire européenne que certains imaginent volontiers en leader du PSD, a déclaré qu'elle ne souhaitait pas occuper ce poste. Finalement Göran Persson s'est rétracté le lendemain, affirmant qu'il allait bien rester à son poste pour participer aux élections générales de 2006.

De son coté, Pär Nuder, actuel ministre des finances et successeur éventuel de Persson, est accusé de fraude aux adhésions. Les faits remonteraient aux années 1980. Nudder aurait gonflé les chiffres d'adhérents de la branche jeunesse des sociaux-démocrates afin de réévaluer le montant des subventions publiques.

Un autre soupçon de fraude concernant le système de soins publics a été émis cette semaine. Ces trois dernières années, le gouvernement suédois a dépensé 3,75 milliards de couronnes en vue de réduire les temps d'attente dans les hôpitaux. Mais un nouveau rapport de l'office national de l'audit montre certaines incertitudes quant à l'utilisation véritable de cette somme.

Pour finir ce tour de l'actualité de la semaine, voila deux événements bien spécifiques d'un pays scandinave. Le premier concerne en effet l'animal mascotte de la Suède: le renne. Un troupeau de rennes (presque 140) a été retrouvé mort au pied d'une falaise dans le nord du pays. Pour les locaux il s'agit d'un vrai massacre dont le responsable est très certainement un lynx isolé qui aurait effrayé les bêtes.

Et voici une dernière nouvelle assez étonnante : le concours « Miss Suède » n'aura pas lieu cette année. Et pourquoi donc ? L'organisateur de l'événement a été obligé d'annuler à la suite de « harcèlement par des groupes féministes ». Voila une situation qui paraîtrait totalement incongrue hors de la Scandinavie, tenez, en France par exemple ! Mais la Suède est décidemment un pays bien particulier...

Celia Pascaud

Get notified about breaking news on The Local

Share this article

Advertisement
Advertisement
Advertisement
Jobs
Click here to start your job search
Advertisement
Advertisement
Advertisement
Advertisement