Editions:  Austria · Denmark · France · Germany · Italy · Norway · Spain · Sweden · Switzerland
Advertisement

L?emploi en Suède

Share this article

12:22 CEST+02:00
Emploi est le mot de la semaine. En effet, une bonne partie de l'actualité est consacrée aux récentes et nombreuses revendications exprimées face à la persistance du chômage, des emplois précaires ou mal payés. Et les réponses apportées à ces véritables problèmes de société sont plus ou moins bien accueillies.

Les traditionnelles marches du premier mai sont toujours l'occasion pour les dirigeants politiques d'insister sur les difficultés, notamment sociales, rencontrées dans le pays. Le premier ministre Göran Persson a centré son discours sur le système de santé publique et la sécurité sociale. Mais les autres leaders ont discuté principalement des problèmes liés au secteur de l'emploi. Ainsi Margot Wallström, la commissaire européenne, a prononcé un discours sur l'union européenne et l'emploi, pendant que Wanja Lundby-Wedin, qui est a la tête du syndicat suédois LO, appelait à la création de nouveaux emplois dans la capitale.

Les syndicats suédois ont également avancé l'idée que les employeurs devraient avoir l'obligation de donner à leur personnel en temps partiel la possibilité de passer a temps complet s'ils le souhaitent. Malgré le mécontentement des organisations patronales, le gouvernement a exprimé son soutien à ce projet.

De leur côté, les partis d'opposition ont proposé de réduire les cotisations de sécurité sociale pour les patrons qui décident de recruter des chômeurs de longue durée ou des pré-retraités. Les sociaux démocrates n'ont pas tardé a répliquer, dénonçant un coup de bluff politique n'apportant « rien de nouveau ».

Mais s'il y a une initiative vraiment controversée, celle-ci provient d'Allemagne sous la forme d'un site internet crée par de jeunes entrepreneurs espérant profiter du taux de chômage record en Allemagne. Le principe est simple : les candidats sont en compétition pour faire un travail au plus bas salaire. Face au projet d'instaurer un tel site en Suède, plusieurs voix se sont élevées : cette « solution » aux problèmes du chômage n'est pas du goût de tout le monde. Les sociaux démocrates notamment ont dénoncé dans ce projet un « piège a pauvreté » représentant une grande menace pour les salaires des travailleurs suédois.

Ces mêmes sociaux démocrates ont tourné leur regard plus à l'ouest, sur le Royaume Uni exactement, où le marché de l'emploi se porte mieux. Leur dirigeant Göran Persson, mais également Fredrik Reinfeld, leader de l'opposition ont applaudi la nouvelle victoire du travailliste Tony Blair.

Mais pendant que sociaux démocrates et modérés congratulaient le premier ministre britannique, le trouble s'est installé parmi les verts et les féministes. Les avocats du féminisme prennent une place croissante en Suède : Récemment un nouveau parti (Initiative Féministe) dévoué a la cause de la femme dans la société, a vu le jour.

Parallèlement, différents groupes féministes émergent au sein des partis traditionnels. Les verts n'échappent pas au phénomène : un groupe de femmes appelle a un rôle plus important dans le parti. Cependant, la direction des verts refuse et cela explique la situation quelque peu tendue qui a dominée lors de l'ouverture du congrès national du parti.

Les féministes ne sont pas les seules à se plaindre d'une faible représentation dans la société suédoise. C'est également le cas des homosexuels. Une nouvelle étude révèle l'existence d'un nombre important de préjugés envers les homosexuels dans le système de santé publique. Tout est organisé dans le système suédois selon l'hypothèse que tous les patients sont hétérosexuels et cela peut entraîner des conséquences regrettables pour les patients homosexuels.

Concernant encore le secteur de la santé, des informations plus que perturbantes ont été divulguées cette semaine : Il s'avère que deux fondations suédoises supportant la lutte contre le cancer possédaient un grand nombre d'actions d'entreprises de l'industrie du tabac. Il faut bien avouer qu'il s'agit là d'une nouvelle plutôt dérangeante!

Send this article to a friend »

Celia Pascaud

Get notified about breaking news on The Local

Share this article

Advertisement

From our sponsors

The power of cooperation: the secret to Swedish success?

Is the Swedish approach to leadership really as special as people think? The Local asks a non-Swedish manager at telecom giant Ericsson for a frank appraisal of Swedes' so-called 'lagom' leadership style.

Advertisement
Advertisement
Jobs
Click here to start your job search
Advertisement
Advertisement

Popular articles

Advertisement
Advertisement